CONSTRUIRE LE FUTUR : LE SOLEIL SUR TERRE

Alors que les réserves de combustibles fossiles de la planète sont quasi épuisées, notre consommation en énergie ne fait qu’augmenter. Les énergies renouvelables seules ne suffiront pas à couvrir nos besoins.

Nous ne connaissons que la face obscure de l’énergie nucléaire, souvent associée à la fission et à ses dangers, mais par-delà les barrières politiques, des scientifiques du monde entier tentent d’exploiter son côté clair. La fusion nucléaire est une source d’énergie à la fois puissante, propre et sure. Mais elle est incroyablement difficile à maîtriser.

Plusieurs méthodes expérimentales sont développées. Les trois principales voies en concurrence sont :

– les Tokamaks qui confinent le plasma dans une chambre magnétique à une température de cent millions de degrés.

– les lasers qui sont utilisés comme des marteaux pour comprimer une cible et la faire exploser.

– Le Z-pinch qui allume le feu nucléaire en comprimant une bille de gaz à l’aide de forts champs électro-magnétiques.

Alors que la construction du super tokamak Iter va démarrer dans le sud de la France, les équipes travaillent d’arrache pied pour résoudre des problèmes de physique ou d’ingénierie. Suivons l’équipe du tokamak Tore Supra qui travaille au développement de sa machine et installe de nouvelles antennes de chauffage.

Au Laser Mega Joule, on assemble les 240 lasers géants qui vont venir enflammer la cible  dans une sphère métallique de 10 mètres de diamètre. Tout doit être d’une propreté impeccable, sans quoi, la moindre poussière brûle et endommage un matériel au coût exorbitant.

Dans les laboratoires américains Sandia où la Z-machine (le plus puissant générateur de rayons X au monde) a été modernisée pour doubler sa puissance, l’équipe est déjà tournée vers le futur. En collaboration avec la Russie, des composants révolutionnaires qui permettraient de la faire fonctionner à cadence rapide, sont en train d’être testés.


Details: 52′

Ecrit et réalisé par Jacques BEDEL